Traduire – Translate – Übersetzen

En relation

Archives

Lire aussi

Devise 2010-2011

« Renforcer les collectivités — Rapprocher les continents » – Le président Ray Klinginsmith a choisi pour son année rotarienne 2010-2011 un thème et un logo illustrant son désir à la fois d’expliquer le Rotary aux non Rotariens et de réaffirmer l’importance de notre travail aux Rotariens.

Devise Rotary 2010-2011

Ray Klinginsmith Rotary International 2010-2011

Ray Klinginsmith est avocat. Pendant plus de 20 ans, il a servi en tant qu’avocat-conseil, professeur d’administration des entreprises et doyen de la faculté de gestion à la Truman State University (anciennement Northeast Missouri State University). M. Klinginsmith est président de l’organisation Chariton Valley Association for Handicapped Citizens depuis sa création en 1982, ce qui lui a valu un prix en 1988.

Récipiendaire d’une bourse d’études de la Fondation, il est allé étudier en Afrique du Sud en 1961. Il a servi en tant qu’administrateur du Rotary, président de la commission exécutive du R.I., administrateur et vice-président de la Fondation, membre de la commission Vision pour l’avenir, président du Conseil de législation et de la commission Convention 2008 de Los Angeles.

Ray Klinginsmith est également donateur majeur et récipiendaire de la Distinction pour services éminents à la Fondation Rotary. Ray Klinginsmith et son épouse Judie vivent à Kirksville dans le Missouri.

La logique du Cow Boy par Ray Klinginsmith
[iframe http://player.vimeo.com/video/14272022?title=0&byline=0&autoplay=1 500 281]

Alors que la convention 2010 du R.I. à Montréal arrivait à son terme, Ray Klinginsmith, président élu du R.I., exposait ses plans pour son mandat qui débutera le 1er juillet. Les participants ont également eu un aperçu de ce qui les attend l’année prochaine à la Nouvelle-Orléans (États-Unis) où le comité hôte a prévu de quoi divertir toute la famille.

Ray Klinginsmith va demander aux Rotariens d’appliquer la logique du « Cow Boy » et de travailler rendant nos Rotary clubs « plus grands, plus ambitieux et plus forts. »

Ray Klinginsmit explique donc que le principe de base de la logique du Cow Boy était d’être fier de son travail, de parler peu mais bien, de faire ce qui doit être fait et de se rappeler que certaines choses ne sont pas à vendre.

«Je crois que, pour le Rotary, la seule façon de rester viable et dynamique au cours du siècle à venir est d’aider nos clubs à se renforcer, a-t-il dit. Les clubs sont l’essence même du Rotary. Par conséquent, il est clair pour moi que mon travail est d’aider les gouverneurs à aider les clubs. Nous pouvons le faire et nous allons le faire si tout le monde suit la logique du cowboy.»

Ray Klinginsmith a aussi listé une série d’améliorations qu’il avait déjà approuvées avec le conseil d’administration telles que la révision du plan stratégique pour le rendre plus simple à mettre en place et à évaluer, l’ajustement des commissions pour qu’elles correspondent à ce nouveau plan, le recrutement de 41 coordinateurs du Rotary, et l’engagement à trouver de nouvelles solutions pour attirer des membres plus jeunes et leur permettre de devenir gouverneurs.

Le périple de Ray Klinginsmith au Rotary a débuté à la Nouvelle-Orléans, d’où il embarqua pour une bourse d’études de la Fondation à l’université du Cap (Afrique du Sud) en 1961. À son retour, il épousa Judie et ils partirent également à la Nouvelle-Orléans en lune de miel. Il est donc ravi de la tenue de la convention 2011 dans cette ville car ainsi la boucle sera bouclée, tant dans sa vie personnelle que dans sa vie rotarienne.

Durant la quatrième séance plénière, les membres du comité hôte 2011 ont révélé les principales festivités au programme, comme un concert d’un groupe de cuivres traditionnel de la Nouvelle-Orléans, une chorale gospel, du jazz, de la musique cajun et les indiens de mardi-gras. Les Rotariens pourront également profiter d’un dîner au quartier français et d’une soirée à l’aquarium Audubon des Amériques.